Les perles du prog

    Partagez
    avatar
    lutinmyung
    Prog Sanctuary Modérator
    Prog Sanctuary Modérator

    Nombre de messages : 2529
    Age : 39
    Localisation : Rouen-France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Les perles du prog

    Message  lutinmyung le Dim 5 Nov - 16:51

    Essayez de vous limiter à une dixaine d'albums!!!
    Les listes interminables ne servent à rien car elles ne sont pas parlantes. ;)


    _________________
    avatar
    Matthieu
    Fuckin' Winemaker
    Fuckin' Winemaker

    Nombre de messages : 1312
    Age : 32
    Localisation : Reims (51)
    Date d'inscription : 01/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Matthieu le Dim 5 Nov - 16:55

    1969 : KING CRIMSON "In the court of the crimson king"
    1970 : PINK FLOYD "Atom heart mother"
    1971 : GENESIS "Nursery cryme"
    1973 : PINK FLOYD "The dark side of the moon"
    1974 : GENESIS "The lamb lies down on Broadway "
    1983 : MARILLION "Script for a jester's tear"
    1992 : DREAM THEATER "Images and words"
    2001 : OPETH "Blackwater park"
    2002 : PORCUPINE TREE "In absentia"
    2003 : OPETH "Damnation"
    avatar
    kikithehead
    Sanctuary's Master
    Sanctuary's Master

    Nombre de messages : 24249
    Age : 43
    Localisation : France
    Date d'inscription : 19/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  kikithehead le Dim 5 Nov - 16:58

    King Crimson - In the court of the crimson king
    Camel - The snow goose
    Camel - Moonmadness


    _________________
    ... the cold grey sky, it was blue that day, but not as blue as I ...
    - Skyclad
    avatar
    chri§ le dreameur
    Progueux Confirmé
    Progueux Confirmé

    Nombre de messages : 234
    Age : 28
    Localisation : Creteil (banlieu parisienne)
    Date d'inscription : 18/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  chri§ le dreameur le Dim 5 Nov - 17:20

    j'vai plutot parler des artistes, et pas des albums, parceque j'ai la flemme d'y réfléchir ! Sleep

    pour moi , ce qui tourne au moins minimum 1 fois par moi !

    Synphony X
    Vanden Plas
    Dream Theater
    Evergrey
    LTE
    Rage

    ca c'est du prog que j'aime beaucoup...

    y a aussi Feeling Machine, c'est le groupe de mon cousin, il est d'enfer!
    Il va signer avec un label, et on pourra dans quelques mois l'acheter a la fnac, je vous tiendrais au courant !
    avatar
    romuald
    Progueux Intéressé
    Progueux Intéressé

    Nombre de messages : 128
    Localisation : Bordeaux
    Date d'inscription : 29/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  romuald le Dim 5 Nov - 17:28

    Si je devais ne me rappeler que de quatres groupes et leurs oeuvres pour le prog, metalprog, deathprog.

    Pink floyd
    Dream theater
    Cynic et Death

    Voili voilou

    Romuald


    Dernière édition par le Dim 5 Nov - 17:32, édité 1 fois
    avatar
    lutinmyung
    Prog Sanctuary Modérator
    Prog Sanctuary Modérator

    Nombre de messages : 2529
    Age : 39
    Localisation : Rouen-France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  lutinmyung le Dim 5 Nov - 17:29

    ne détournez pas le sujet (n'est ce pas Chri§), on demande des albums pas des groupes. ;)


    _________________
    avatar
    Denis
    Sanctuary's Master
    Sanctuary's Master

    Nombre de messages : 3035
    Age : 27
    Localisation : Belgique - Brux'hell
    Date d'inscription : 24/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Denis le Dim 5 Nov - 17:49

    Je vais déjà en dire un peu :

    King Crimson - ITCOTCK
    Pinf Floyd - DSOTM/Wish You Were Here
    Dream Theater - Images And Words, Awake, SFAM
    Rush - 2112
    Yes - Close To The Edge, Relayer

    Voila pour les monstres :super:
    avatar
    chri§ le dreameur
    Progueux Confirmé
    Progueux Confirmé

    Nombre de messages : 234
    Age : 28
    Localisation : Creteil (banlieu parisienne)
    Date d'inscription : 18/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  chri§ le dreameur le Dim 5 Nov - 19:39

    lutinmyung a écrit:ne détournez pas le sujet (n'est ce pas Chri§), on demande des albums pas des groupes. ;)

    mais ca en ferai une lonnnnnnngue liste Sleep
    je préfère pas repondre lol lol!
    avatar
    Brett
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 2717
    Age : 42
    Localisation : Montpellier, France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Brett le Dim 5 Nov - 19:54

    chri§ le dreameur a écrit:mais ca en ferai une lonnnnnnngue liste Sleep
    Non, ça ferait une liste de 10 albums puisque c'est ce qui est demandé scratch
    avatar
    Valhall
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 1053
    Age : 34
    Localisation : Angers (49)
    Date d'inscription : 02/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Valhall le Lun 6 Nov - 4:44

    -King Crimson - Red
    -Pink Floyd - Ummagumma et Meddle
    -Genesis - The Lamb Lies Down On Broadway et Foxtrot
    -Van Der Graaf Generator - Pawn Hearts
    -Dream Theater - Images And Words
    -Cynic - Focus
    -Transatlantic - Bridge Across Forever
    -Frost* - Milliontown

    Dur de choisir quand même :béh:
    avatar
    chri§ le dreameur
    Progueux Confirmé
    Progueux Confirmé

    Nombre de messages : 234
    Age : 28
    Localisation : Creteil (banlieu parisienne)
    Date d'inscription : 18/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  chri§ le dreameur le Lun 6 Nov - 6:40

    Brett a écrit:
    chri§ le dreameur a écrit:mais ca en ferai une lonnnnnnngue liste Sleep
    Non, ça ferait une liste de 10 albums puisque c'est ce qui est demandé scratch

    d'abord je dois lister tout ceux que j'aime, et apres, predre les 10 meilleurs .....
    j'vai faire le mec qui connais rien d'autres, mais a ce niveau, je met la discographie de Dream Theater et c'est fini !
    C'est rapide en plus MDR lol!
    avatar
    Spiderman
    Progueux Confirmé
    Progueux Confirmé

    Nombre de messages : 234
    Age : 34
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Spiderman le Lun 6 Nov - 18:21

    Dans l'ordre alphabétique (pour pas me casser l'cul):

    Angra - Holy Land
    Ark - Ark + Burn the sun
    Dali's Dilemma - Manifesto for Futurism
    Death - Human
    Dream Theater - Awake + Images & words
    Conception - Parallel Minds
    Cynic - Focus
    Opeth - Deliverance
    Pain of Salvation - Entropia
    Symphony X - Twilight in Olympus


    Il y'en a encore pleins que je voudrais caser...

    Ps: J'avais compris les perles du METAL prog :sweet:
    avatar
    Majesty
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 1445
    Age : 31
    Localisation : Grenoble
    Date d'inscription : 16/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Majesty le Lun 6 Nov - 21:58

    Je met les 10 meilleurs pour moi en ayant bien conscience que j'ai encore plein de choses mythiques à decouvrir:

    Dream theater-Scenes from a memory
    Dream theater-Images and words
    Dream theater-Awake
    Pain of salvation-One hour by the concrete lake (ou n'importe lequel autre en fait)
    SymphonyX-The odyssey
    Kaipa-Keyholder
    Opeth-Ghost reveries (ou Blackwater park)
    Transatlantic-Bridge across forever
    Spock's beard-Snow
    Jordan Rudess-Feeding the wheel
    avatar
    Yuumu
    Prog Sanctuary Modérator
    Prog Sanctuary Modérator

    Nombre de messages : 130
    Age : 31
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 27/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Yuumu le Mar 7 Nov - 11:26

    Dream Theater - Images And Words
    Dream Theater - Awake
    Dream Theater - Scene From A Memory
    Pain Of Salvation - The Perfect Element
    Pain Of Salvation - Remedy Lane
    Pink Floyd - Dark Side Of The Moon
    Pink Floyd - Wish You Were Here
    Shadow Gallery - Tyranny
    Liquid Tension Experiment II
    Ayreon - The Final Experiment


    ________________________________________
    Yuumu.
    avatar
    Portnoy Jr
    Progueux Confirmé
    Progueux Confirmé

    Nombre de messages : 239
    Age : 33
    Localisation : Centre 18 FRANCE
    Date d'inscription : 30/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Portnoy Jr le Mar 7 Nov - 20:10

    ACT - Last Epic
    Andromeda - II=I
    Ark - Burn The Sun
    Ayreon - The Human Equation
    Hamadryad - Conservation Of Mass
    Neal MORSE - Testimony
    Nemo - Si partie 1
    Pain Of Salvation - The Perfect Element
    Queensrÿche - Operation Mindcrime
    Spock's beard - The Light
    The Flower Kings - Stardust We Are
    Transtalantic - SMPTe
    ...

    Je suis volontairement rester dans les temps modernes ;)

    Le Duc
    Progueux Intéressé
    Progueux Intéressé

    Nombre de messages : 86
    Localisation : France 93
    Date d'inscription : 01/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Le Duc le Mar 7 Nov - 22:34

    Scenes From A Memory : Dream Theater
    Liquid Tension Experiment : les 2
    Ark : Burn The Sun
    Deep Purple : Made In Japan
    Spock's Beard : Snow
    Ayreon : The Human Equation

    et mon tit chouchou : Beyond Twilight : The Devil's Hall Of Fame
    avatar
    lutinmyung
    Prog Sanctuary Modérator
    Prog Sanctuary Modérator

    Nombre de messages : 2529
    Age : 39
    Localisation : Rouen-France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  lutinmyung le Dim 12 Nov - 16:57

    Je vais commencer doucement par mon top 3 des albums prog!!! Avec petite chronique à l'appui :

    DREAM THEATER Images & Words

    10/10... Une note qu'il va falloir expliquer. La meilleure explication se trouve probablement dans l'écoute attentive de l'intégralité des albums de Dream Theater d'une part et d'autre part, dans l'écoute de différents groupes de metal progressif des 90's et plus récent. 10/10 donc pour une certaine perfection du moment, notion parfaitement subjective en musique comme toujours bien entendu, mais avec cela dit, de nombreux points à ne pas négliger. D'abord, en 1992, le metal progressif voyait seulement le jour, ou du moins, se dessinait plus précisément grâce aux premières esquisses de groupes comme Fates Warning, Queensrÿche, voire Iron Maiden. Avec Images And Words, Dream Theater écrit peut-être le vrai premier chapitre de l'histoire de metal progressif. Bien sûr, il s'agit de leur deuxième album, mais le premier essai When Day And Dream Unite, n'aura pas encore la cohésion nécessaire au respect du style, malgré certains très très bons titres, le groupe n'a pas encore trouvé son chanteur. C'est chose faite avec Images And Words puisque le canadien James Labrie, vocaliste de talent, rejoint l'équipe et renforce ainsi la cohésion du groupe.

    L'album oscille donc entre des morceaux de metal puissant, toujours très technique mais efficace, aux refrains diablement entêtant ("Pull Me Under", "Take The Time", "Under A Glass Moon"). Parallèlement à ces morceaux taillés pour la scène (Encore faut-il avoir le talent et la technique de les reproduire sur scène, Dream Theater a les deux), on retrouve des titres plus doux voire mielleux pour certains de part les gammes typiques employées par les musiciens ("Another Day"), des titres très vite poignants où Kevin Moore, claviériste, nous livre de très belles parties de piano ("Surrounded", "Wait For Sleep"). C'est le deuxième aspect du groupe, voire du metal progressif en général, ces mélodies parfois naïves, mais pourtant si belles que l'on retrouvera sur bien des albums par la suite. L'autre point inévitable, c'est l'aspect technique de la musique du groupe, un aspect que certains rejettent en bloc, parfois même sans écouter une seule seconde de la musique, bref, dommage. L'exercice de style se nomme ici "Metropolis Part One". 9mn30 de metal progressif de génie, incroyablement mis en scène par des musiciens de talent, de la haute voltige musicale qui relève parfois même de l'exercice mathématique (Partie instrumentale hallucinante de "Metropolis Part One" et notamment le solo de basse) au grand désespoir de certains. On aime cet aspect là ou pas, c'est une partie intégrante de Dream Theater, sans aucun doute possible, maintenant Dream Theater ce n'est pas non plus que ça, de la technique, ils sauront le prouver plus tard. L'album se termine sur l'excellent "Learning To Live", une construction magistrale, très progressive, aux multiples changements qui nous laisse presque sur notre faim tellement cet album passe vite.

    Oui il passe vite cet album, et une dizaine d'écoutes ne suffit absolument pas à nourrir cette faim. Et oui, une fois que l'on goûte à une telle richesse musicale, difficile de se rassasier par la suite. Dream Theater ouvre complètement des portes jusqu'alors entre ouvertes et nous propose un metal unique, variée et excitant, certes parfois démonstratif, inaccessible, mais la musique classique elle-même de répond-elle pas aussi à ces adjectifs? Piètre argument contre cet album donc, qui nécessite surtout beaucoup de patience. Le son a quelque peu vieillit, notamment en ce qui concerne la production de la batterie, relativement lointaine (Beaucoup de reverbe) mais la magie perdure et Dream Theater n'a pas terminé de nous impressionner puisque suivra le plus torturé Awake.


    CYNIC Focus

    Après quatre démos qui se firent largement remarquer tant pour l'originalité dont elles se prévalaient que pour l'indéniable talent de composition ainsi que les capacités techniques des musiciens qui composent la formation, Cynic présente en 1993 ce qui demeurera finalement leur unique réalisation. Mais quelle plus belle manière de passer à la postérité que de délivrer un album d'une telle beauté ! En marge des conventions, le groupe évolue, de même que leurs compatriotes d'Atheist, dans un univers tout à fait particulier, un pied dans le monde du death metal à consonnance technique, l'autre dans celui du jazz, mélangeant subtilement la substantifique moelle de chacun des ingrédients qui les composent.

    Cynic étonne, Cynic surprend, mais plus que tout, Cynic comble ceux qui viennent à découvrir la nature profondément ambitieuse de leur musique. Se refusant à la simplicité, la formation muliplie tout au long de "Focus" les rythmiques complexes, les plans imbriqués, et les changements d'atmosphère, passant allègrement de phases calmes et atmosphériques, teintées de la douce dissonnance délurée propre au jazz (sentiment véhiculé par les accords clairs mais peu convenus des guitares, ainsi que par une basse vrombissante et loin de se contenter d'assurer la couverture sonore de fond), à des phases affirmant quant à elle leur ascendance métallique, la double grosse caisse tonnant dès lors, mais sans sombrer dans de vils excès de brutalité, comme pour préserver l'intégrité de la démarche artistique entreprise. Ainsi la batterie fait-elle montre une grande technicité, mais d'une manière simplement inhabituelle : son jeu n'est pas axé sur la rapidité d'exécution et la violence des enchaînements, mais sur des sensations propres, propagées par l'accent mis sur l'utilisation des cymbales, les sympathiques roulements parsemant les compositions, et surtout la variation dans l'architecture rythmique.

    Ce sont en effet les rythmes syncopés, ici légion, qui permettent à Cynic de déployer la structure de leurs morceaux, sur la base de séquences un tantinet déroutantes, mais très bien conçues, empruntant encore une fois au domaine du jazz. Viennent lestement s'y greffer des riffs pour l'essentiel typiquement death, à la fois souples et puissants, qui se transforment parfois bien précipitamment en soli majestueux, singuliers, et témoignant d'une inspiration peu commune, tels que celui, proprement fantastique, de "Veil of Maya", qui s'achève sur un mouvement lent et planant, les guitares constituant alors le moteur d'une ambiance aérienne, particularité qui se trouve largement usitée au sein de l'album. Mais sans une basse flamboyante, l'édifice ne revêtirait certainement pas les mêmes accès de splendeur. La production mettant en valeur le travail qu'elle consent volontiers à fournir, ses douces vibrations nous plongent dans l'allégresse de leur excentricité, comme dans un songe.

    La seule singularité en mesure de heurter les susceptibilités reste sans le moindre doute l'emploi d'une voix claire modifiée par l'artifice électronique, à laquelle j'ai eu, je dois l'avouer, un peu de mal à me faire, sentiment qui ne fut fort heureusement que passager. Une fois l'oreille habituée, celle-ci vient en effet s'insérer naturellement dans des morceaux de la trempe de "Celestial Voyage", apportant une respiration salvatrice dans les passages planants. Respiration, car elle se pose en contrepoids d'une voix ancrée dans le registre du death que l'on vient à rencontrer en parcourant des réalisations de l'envergure de l'extraordinaire "Individual Thought Patterns" de Death, efficace comme il se doit pour transmettre son message avec furie.

    Les paroles, très travaillées, démontrent encore s'il en était besoin l'implication totale des musiciens, et leur volonté de mener les choses à leur terme, sans laisser en chemin ce qui constitue à mon sens plus qu'un détail : le contenu textuel... Evoquant pour l'essentiel une vision personnelle de la spiritualité, et livrant une réflexion intéressante sur la nature profonde de l'homme par l'exploration de sa conscience, leur évidente qualité ne manquera pas de ravir les personnes ne se bornant pas à la musique stricto sensu, mais désireuses d'une ouverture sensée sur les voies de l'esprit.

    "Focus" marque en définitive par la forte personnalité qui s'en dégage. De fait, si d'aventure vous cherchiez quelque chose d'unique et d'intéressant à tous points de vue, à la croisée des styles, et que vous faites preuve d'un minimum d'ouverture musicale, vous ne serez pas déçu par cette oeuvre.


    DREAM THEATER Awake

    Images and Words a retourné son monde, nous n’avons même pas fini de l’user jusqu’à la dernière seconde que s’annonce Awake, nouveau bouleversement et nouveau visage de Dream Theater, une étape plus haut, dans tous les sens du terme. Si répéter I&W fut la solution évidente, Dream Theater choisit de tremper dans les ambiances sombres, porté par les claviers de Kevin Moore qui prend ici une ampleur phénoménale tant par sa virtuosité que par sa pertinence dans la recherche des atmosphères. Pourtant Kevin Moore quittera DT durant le mixage de l’album.
    Le contre-pied est tangible, l’ère When Dream and Day Unite-I&W est révolue, Dream Theater affiche sa maturité par une expérimentation forcenée, des chansons plus ramassées mais tout aussi marquantes. L’instrumental « Erotomania » suivi d’un « Voices » effrayant nous poussent dans nos derniers retranchements, « The Mirror » écrase l’existant, « Lie » nous percute de face. Et de sortir groggy sur un « Space Dye Vest » planant et tout simplement superbe.
    La recette est accommodée différemment, même si Portnoy tape plus fort mais avec encore plus de finesse, même si Petrucci joue plus vite mais aussi plus posé, les plages ambiantes sont omniprésentes, aèrent la densité et produisent l’ampleur de ce troisième album. Awake prouve par l’exemple que Dream Theater n’est plus destiné aux musiciens mais aux auditeurs en recherche d’émotions, vibrer différemment mais toujours vibrer intensément.
    Awake est sans aucun doute l’album de Dream Theater à conseiller impérativement aux amateurs de noirceur progressive. Fondamental. Encore une fois.


    _________________
    avatar
    Brett
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 2717
    Age : 42
    Localisation : Montpellier, France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  Brett le Dim 12 Nov - 21:33

    Tout pareil que Julien, merci...
    avatar
    EARTHSHAKER
    Progueux Intéressé
    Progueux Intéressé

    Nombre de messages : 64
    Localisation : LYON
    Date d'inscription : 17/11/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  EARTHSHAKER le Sam 18 Nov - 19:08

    A.C.T imaginary friends
    REGENCY awakening
    BI KYO RAN a violent music
    VIENNA unknown
    MIND KEY journey of a rough diamond
    PLANET X moonbabies
    LEMUR VOICE insight
    CYNIC focus
    GENESIS selling england by the pound
    ENNEADE remembrance
    (c'est mon groupe ! tongue )
    avatar
    irchina
    Eternal Metal Princess
    Eternal Metal Princess

    Nombre de messages : 16527
    Age : 52
    Localisation : San Diego
    Date d'inscription : 13/11/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  irchina le Sam 18 Nov - 21:50

    Apres la "review" de Monsieur Lutinmyung, difficile de rajouter quelquechose... En "decouvreuse" du prog, je ne peux comparer beaucoup de groupes et d'album, je parlerais donc de mes preferes de Dream Theater:

    Scenes From A Memory : Le must des Must pour moi, un concept album de toute beaute, avec des titres dont je ne me lasserais jamais: Home, Finally Free, The Spirit Carries On, The Dance Of Eternity... Tout simplement sublime!

    Images And Words : Lutin a traduit en paroles ce que je ressens (je suis quelquefois bien en peine de traduire en mots ce que me "fait" un morceau...) Des petits bijoux comme Take The Time, Learning To Live et Metropolis Part I dans un meme album, je dis, ils sont forts ces gus!

    Awake : Que j'apprecie de plus en plus a chaque ecoute... L'ambiance de l'album est geniale, triste, foide, termine par un sublime (et oh combien triste) Space Dye Vest


    Dernière édition par le Jeu 30 Nov - 1:31, édité 1 fois
    avatar
    samportnoy
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 4597
    Age : 47
    Localisation : Eaubonne
    Date d'inscription : 20/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  samportnoy le Dim 19 Nov - 16:45

    Alors pour moi :

    SFAM, Images and words, Awake, Octavarium de Dream Theater. Les chroniques, ce serait trop long, puis je n'ai pas forcément les mots qu'on certains pour exprimer ce que je ressens, puis en plus ça peut chanegr en fonc tion des albums et de mes goûts du jour. Mais, c'est de loin, de très loin, mon groupe préféré.

    V de Spock's Beard, je trouve que c'est leur meilleur album.

    Operation Mindcrime de Queensrÿche : ils n'ont jamais plus refait un tel album.

    The fourth legacy de Kamelot : très puissant et mélodique.

    III sides to every story d'Extreme : OUAH, une tuerie pure cet album, la voix tout en puiossance et en douceur de Gary Cheronne me scotche, inutile que je parle de la façon de jouer de Nuno Bettancourt...

    LTE 2 : ah, When the water breaks... Le meilleur instrumental de l'histoire du prog selon mes goûts personels !
    avatar
    lutinmyung
    Prog Sanctuary Modérator
    Prog Sanctuary Modérator

    Nombre de messages : 2529
    Age : 39
    Localisation : Rouen-France
    Date d'inscription : 29/09/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  lutinmyung le Dim 19 Nov - 17:36

    samportnoy a écrit:III sides to every story d'Extreme : OUAH, une tuerie pure cet album, la voix tout en puiossance et en douceur de Gary Cheronne me scotche, inutile que je parle de la façon de jouer de Nuno Bettancourt...
    Alors là, toi t'es mon copain!!! :drink:


    _________________
    avatar
    romuald
    Progueux Intéressé
    Progueux Intéressé

    Nombre de messages : 128
    Localisation : Bordeaux
    Date d'inscription : 29/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  romuald le Dim 19 Nov - 18:28

    samportnoy a écrit:Alors pour moi :


    III sides to every story d'Extreme : OUAH, une tuerie pure cet album, la voix tout en puiossance et en douceur de Gary Cheronne me scotche, inutile que je parle de la façon de jouer de Nuno Bettancourt...


    Tu verras le véritable Gary Cherone et Nuno Bettencourt sont encore meilleurs lol! :dehors:
    avatar
    samportnoy
    Eternal Prog Master
    Eternal Prog Master

    Nombre de messages : 4597
    Age : 47
    Localisation : Eaubonne
    Date d'inscription : 20/10/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  samportnoy le Dim 19 Nov - 19:05

    Je ne parlais pas d'eux, amateur :diktat: :ets: :fuck2:

    sculler
    Petit Progueux
    Petit Progueux

    Nombre de messages : 5
    Age : 40
    Localisation : Grenoble
    Date d'inscription : 29/11/2006

    default Re: Les perles du prog

    Message  sculler le Mer 29 Nov - 22:44

    DT - awake
    DT - sfam
    Ark - burn the sun
    Spock's Beard - snow
    Genesis - the lamb lies down on broadway
    Pink Floyd - the wall
    Marillion - Brave
    Queensryche - promised land
    DT - Images and words
    Transatlantic - bridge acrross forever

    Contenu sponsorisé

    default Re: Les perles du prog

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 7:00